News by www.heartandcoeur.com
Powered by
www.heartandcoeur.com


The news of the cardiology in the world
Additif des news d' Aout 2007 par AgnèsZ

<<< Return cardiology News main page

EN POLOGNE : JANNAT, LA PETITE IRAKIENNE OPEREE DU CŒUR AVEC SUCCES

Merci à AgnèsZ pour cette info

(Résumé de l’article accompagnant le reportage TV du 26 juillet 2007 - http://www.tvn24.pl/-1,1515727,wiadomosc.html)

La petite Jannat, irakienne de 10 mois, vient d’être opérée à cœur ouvert durant 6 heures.

Tout s’est bien passé.
L’état de la petite patiente est stable d’après le cardiochirurgien qui l’a opéré, Dr Michal WOJTALIK.
Bien sur les deux trois jours a venir sont encore décisifs, mais tout va bien et maintenant tout dépend de la petite irakienne.
.
L’intervention comportait des risques. En effet, en Pologne, ce genre d’opération de correction pour ce type de cardiopathie congénitale se pratique chez le bébé dans les premiers jours de vie en général.
Jannat avait déjà 10 mois.
Et c’était somme toute une très rare et complexe cardiopathie congénitale.
Car en plus la petite avait une anomalie anatomique qu’il a fallu aussi corriger. Il a fallu arrêter son petit cœur pour procéder a certains gestes opératoires, et cela sur un organisme extrêmement faible, c’est pourquoi nous avons du la maintenir ensuite dans un sommeil artificiel et sous cardiotonique, seule chance pour le cœur de Jannat de s’en remettre.

C’est le centre de cardio-chirurgie de Wroclaw qui a opéré la petite.
Trois cardio-chirurgiens, deux anesthésistes, deux autres spécialistes pour la machine de la CEC, deux infirmières instrumentalistes, les autres infirmières toute cette équipe a travaillé bénévolement . le bloc opératoire a été mis aussi gracieusement a disposition par l’hopital. Toutes les analyses du suivi ont été prise en charge gratuitement. Au départ un compte avait été ouvert pour payer l’opération de le petite Jannat, et de généreux donateurs ont versé de l’argent. Mais un jour eu avant l’opération l’équipe médicale a décidé d’offrir gratuitement son temps et ses compétences pour cette opération, afin que l’argent versé puisse encore aider un autre enfant.

Jannat, irakienne, de Bagdad est la petite fille de Basima, irakien qui travaille comme interprète auprès du contingent polonais de stabilisation, stationné sur la base Echo a Diwanij, en Irak.
Et les soldats se sont émus en apprenant que sa petite fille ne pouvait être opérée en Irak a cause de la gravité de sa cardiopathie et des conditions sanitaires des hôpitaux actuellement. C’est pourquoi ils ont voulu faire quelque chose pour cette enfant. Le grand-père et le père ont accompagné la petite a Wroclaw, la maman est restée en Irak avec les frère et sœur de la petite opérée.

Le grand-père de Jannat connaît parfaitement la langue polonaise, car il a fait ses études en Pologne dans sa jeunesse, et est titulaire d’un doctorat.

sourcing: http://www.tvn24.pl/-1,1515727,wiadomosc.html


_________________________________________________________________________________________

IL SOIGNE LES CŒURS AVEC COEUR

(résume de l'article d’Iwona Hajnosz, paru dans Gazeta Wyborcza du 25/07/2007)

http://www.gazetawyborcza.pl/1,75248,4341458.html

Un grand Merci à AgnèsZ pour cette info et pour sa traduction

Ce sont les membres du personnel de l'Hopital Universitaire d'enfants de Prokocim (Cracovie) qui ont téléphoné à notre rédaction avec ces mots: « Votre journal devait écrire cette histoire, car nous n'avions jamais rien vu de tel jusqu'à ce jour ».
Voici donc cette histoire vraie. Dans cette région de Pologne (Malopolska/ Petite Pologne) comme dans tout le reste du pays, on manque du sang.

Mardi dernier le centre de transfusion sanguine de la région demandait à tous les hôpitaux de reporter les opérations programmées (afin de ne garder que les urgences).

Parmi celles-ci, il y avait celle de Bartek (3 semaines), programmée par le professeur Janusz Skalski, depuis peu chef du service de chirurgie cardio-pediatrique de l'hopital Prokocim, et également Doyen du département de médecine à la faculté silésienne de Médecine..

Cependant le professeur n'était pas d'accord avec l'ajournement de cette intervention, il craignait que l'enfant ne survive pas longtemps, l'état du petit garçon empirant de jour en jour. D'autant plus que le petit Bartek avait un problème avec le système sanguin, bien qu'il fut d'un rhésus commun, A+.

Les parents étaient désespérés; leur fils avait déjà été transféré d'urgence a la naissance de l'hopital de Myslenica à Cracovie. "Nous savions qu'il avait une cardiopathie congénitale très rare. Nous ne pouvions pas supporter cette nouvelle attente" raconte Monsieur D, père de Bartek.

- Quand je suis arrivé dans le service mardi matin, et que l'on m'a confirmé que le centre de transfusion maintenait son interdiction de procéder aux opérations programmées, dit le Prof. Skalski, mon sang n'a fait qu'un tour! (sic).

J'ai d'abord opéré un petit prématuré de 500g, car je craignais aussi pour ses jours. Ensuite j'ai commencé a me quereller avec le centre de transfusion pour avoir du sang pour l’opération de Bartek. J’ai eu pour toute réponse un « NON » ! Alors j’ai fini par leur dire : « Si vous me donnez du sang pour Bartek, je vous donne ½ litre de mon sang, et j’ai un groupe rare, B+ ! » Le centre de transfusion a accepté : une unité de sang pour Bartek d’un groupe populaire contre deux unités de mon sang d’un groupe rare ! L’intervention a duré 6 heures, car le cœur de Bartek et son système de circulation sanguine était incomplet (type de ventricule unique et malformation des gros vaisseaux ) . Le professeur a du reconstruire la partie manquante et relier le cœur aux gros vaisseaux.

Il fallait travailler sur un cœur pas plus grand qu’une balle de ping-pong, et coudre des vaisseaux d’environ 2 millimètres de diamètre.

Apres l’opération, nous avons demandé au professeur si cela avait été raisonnable de donner son sang si peu de temps avant d’opérer ? Au bout du fil, silence. Puis :
- Je ne veux pas parler de ce sang, ça voudrait dire que je veux me vanter.

Nous l’avons rencontré le lendemain de l’opération, il semblait un peu pâle.
En le voyant ainsi un peu pâle, nous lui avons demandé si le prélèvement de sang de la veille n’avait pas eu de conséquences sur sa santé. Il nous a répondu : - je connais mon organisme et sait combien de sang je peux donner. Mais si je suis un peu pâle ce matin c’est pour une autre raison ; pendant le nuit, l’état de Bartek s’est subitement dégradé, son cœur allait bien jusque là, mais il a fait une très grande chute de tension et cela a entraîné un arrêt cardiaque. L’anesthésiste de garde a du le réanimer, et comme tous les cardiologues et chirurgiens de garde étaient aux urgences ou au bloc, les infirmières m’ont téléphoné et je suis tout de suite venu. La défaillance du petit Bartek n’a duré que 2 minutes, mais pour plus de sûreté je suis resté assis a coté de lui pendant deux heures, et seulement ensuite suis rentré dormir a la maison. L’état de Bartek est maintenant stable.
Depuis mardi le centre de transfusion de Malopolska (petite Pologne, dont région de Cracovie) a lancé un appel pour le don du sang..
A Cracovie même, les hôpitaux ont besoin de 300 unités de sang par jour. Le professeur Skalski travaille depuis un mois comme médecin chef du service de cardio-chirurgie pédiatrique, il opère les enfants ayant des ventricules uniques et autres cardiopathies-congenitales complexes.

Note de la traductrice : Avant son entrée dans l’Union européenne, la Pologne ne connaissait pas de pénurie de sang.
Chaque fois qu’une opération chirurgicale était programmée pour laquelle il y avait des risques de nécessité de transfusion sanguine, on demandait a la famille et connaissances du malade, ayant le même groupe sanguin, de donner leur sang en prévision de l’intervention….



_________________________________________________________________________________________

C’est une infirmière du service de réa cardio-chirurgie pédiatrique du CHU de Nancy qui consacre ses vacances a aider bénévolement l’équipe du Professeur Deloche pour la chaîne de l’Espoir afin de former des infirmières de réa pour les services au Cambodge entre autre.
sourcing: Paru dans la presse régional lorraine (Républicain lorrain).

Article infirmière au Cambodge

_________________________________________________________________________________________

Courrier des lecteurs de l'express du mois de juillet (qui a fait reagir AgnèsZ en attente d'une greffe cardiaque depuis 11 mois) et sa reponse, publiée dans le dernier numero d'Aout 2007.

La reponse d'Agnès sur l'express suite à un courrier d'un lecteur.
Dans l'ordre:

Le courrier du lecteur
courrier d'un lecteur

La réponse d'AgnèsZ en attente d'une greffe cardiaque depuis 11 mois

La réponse d'AgnèsZ

Sourcing L'express Juillet / Aout 2007


Note de Heart and Coeur:
Un très grand merci à AgnèsZ en attente d'une transplantation cardiaque dpuis 11 mois) pour ses recherches, ses traductions, son travail pour les news d'Heart and Coeur, et nous lui souhaitons tous les plus belles choses de la vie

<<< Return cardiology News main page

Email this pagee-mail this site to a friend - Recommander ce site à un ami
to a friend         


heartandcoeur newsletter  Newsletter


    SEARCH ENGINE on Heart and Coeur website
    MOTEUR DE RECHERCHE sur tout le site Heart and Coeur

Cardiopathies & Cardiologie - FORUM - Congenital heart defects & Cardiology
Les 10 dernières discussions du forum french version
 English version 10   last discussions in the CHD forum
- Re: Greffe cardiaque
- Re: Greffe cardiaque
- Re: Greffe cardiaque
- Re: Bb 2 mois à une CIV operer a marseille il ya quelqu'un ?
- Re: Guerir d'une cardiopathie hypokinétique
- Recherche de temoignage cardiopathie du post partum
- Re: Fermeture CIA en avril- Vos témoignages
- Re: Prise en charge à NANTES ?
- Exigence pour le centre d'implantation d'un stimulateur ou défibrillateur cardiaque.
- Re: Prise en charge à NANTES ?
- Re: Recurrent Pericarditis
- Re: baby has a transposition of the great vessels
- Re: NEW FORUM for congenital heart defects
- Re: Congenital Heart Disease
- How To Lose Weight
- Re: thrombolie pulmonaire
- Re: NEW FORUM for congenital heart defects
- Re: Information regarding correction of CHD
- Re: heart pain everyday
- Introduction

Soutenez nous en achetant notre accroche sac Heart and Coeur
Please help us by purchasing our handbag